Un petit peu de vous…

« J ai fait appel à Aude pour mon anniversaire. Je voulais comprendre mes blocages actuels. Elle a su me mettre à l’aise et en confiance. La séance a été magique. C’est beau de se reconnecter à d’autres parties de soi. Avec bienveillance et avec cœur elle m’a montrée à travers mes vies mes blocages, mes peurs inconscientes. Aude m’ a accompagnée avec douceur tout au long de la séance. Je la remercie mille fois pour ce beau voyage à la (re)découverte de moi-même. » Marie

« J’ ai eu une expérience unique et apaisante dans une période très mouvementée psychologiquement. Aude a su trouver les bons mots et la bonne énergie pour me guider vers l’apaisement ». Christophe

« Aude est d’une grande sensibilité. Très connectée, sa clairvoyance et sa clairaudience sont bluffantes. Elle m’a aidée et m’aide beaucoup sur mon chemin. Merci Aude. » Annabelle

« Je tiens à remercier Aude pour le travail qu’ elle a fait sur moi. En se connectant à mes vies antérieures, elle m’a confiée des informations précieuses et claires qui m’ont permises de régler des points importants dans ma vie. Merci pour ta bienveillance et ta lumière ». Laura

« Quel plaisir d’avoir pu te rencontrer. Tu as un potentiel extraordinaire. Tu arrives à donner un sens ou des explications à ce que l’on est aujourd’hui. En plus d’éclairer et de guider notre chemin, tu as un cœur énorme, tu es à l’écoute. T’es conseils sont d’une aide précieuse ! »

Prendre de la hauteur…

C’est une expression que j’aime car elle illustre très bien à mon sens une phase indispensable afin de dépasser des blocages ou des situations inconfortables. Je suis d’accord avec vous c’est plus ou moins facile à faire en fonction de ce que la vie nous propose de vivre…
 
Lorsque l’on prend de la hauteur, on a déjà un regard un peu plus détaché de la situation, moins dans l’affectif. Puis, on a un esprit peut être un peu plus analyste, critique. Mais avant de prendre ce recul, il est bon de vivre la situation pleinement, de la sentir passer par son corps, et de ressentir et vivre les émotions  qui remontent. Cibler dans notre corps physique, les noeuds, les poids, les douleurs, les brûlures mais aussi les soulagements, l apaisement… Dès que nous avons ciblé cet endroit, laissons parler l émotion et laissons la se diffuser, respirer consciemment dans la zone ressentie.
Cette étape est déjà un grand pas qui devrait être diffusée au plus grand nombre…
 
Ensuite, lorsque l’on arrive à dépasser cette phase émotionnelle , on peut se mettre une autre « paire de lunettes » comme dirait Franck Lopvet. On peut avoir un autre regard en se plaçant peut être différemment dans la situation ou à la place d’une autre personne…Et peut être trouver des circonstances atténuantes aux personnes qui nous ont fait souffrir en sachant qu’elles aussi ont des blessures et portent des masques.
 
Ce recul permet très souvent la compréhension et quand il y a compréhension , il peut ensuite avoir réparation ou remédiation du blocage ou de la situation bloquante. Tant que la vie nous repropose de vivre des situations similaires c’est que nous n’avons pas compris ce que nous devons travailler, comprendre et dépasser…
 
Peu importe l’issue de la situation, nous sommes ici pour jouer et expérimenter. Tout ce que nous vivons au quotidien est source d’apprentissage sur soi. Prendre de la hauteur, c’est accepter le jeu de la vie, et être conscient qu’on peut avoir et jouer le rôle que l’on désire dans ce jeu infini.
 
Les rôles de nos vies, je crois que ce sera le sujet d’un prochain article.
A très vite…